Activités dites "sensibles"

Au sein des 9 blocs d'activités -- La stratégie et le développement de la structure - Le management et la gestion des collaborateur -  Le marketing - La commercialisation La production et l'animation - La communication - La qualité, la sécurité, l'environnement - Les études, le conseil et l'ingénierie - La gestion courante et l'administration --, certaines activités sont dites "sensibles" dans la mesure où leur contenu a été profondément modifié ces dernières années suite à l'évolution de l'offre et/ou de la demande ou de services liés au tourisme.

Ces changements sont susceptibles d'avoir un impact certain sur le contenu de l'offre de formation et la nécessité d'actualiser ses connaissances.

 


Effectuer des actions de Gestion des Ressources Humaines


Activités de pilotage et management

  • Définir la politique de gestion des ressources humaines (GRH) en tenant compte des spécificités de l’emploi dans le secteur du tourisme : la saisonnalité, la poly-activité, etc.
  • Intégrer les instances de représentation du personnel dans la politique de GRH : délégation syndicale, délégation du personnel (DP), comité d’entreprise (CE), comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)
  • Accompagner les managers de  proximité dans leur gestion quotidienne des équipes, dans les différents aspects de la GRH (gestion des plannings, management de proximité, etc.)  
  • Accompagner les managers dans la gestion de la diversité (égalité hommes -femmes, séniors, management interculturel, etc.).

Activités opérationnelles

  • Procéder au recrutement des salariés, à la sélection des candidatures,  à la fidélisation du salarié, à l’accueil du nouvel arrivant ;
  • Evaluer les compétences des salariés, nécessaires à la qualité du service rendu notamment celles liées à l’activité touristique
  • Diagnostiquer les besoins en  formation du personnel, préparer et réaliser  le  plan  de formation, en  mobilisant une offre de formation continue adaptée
  • Effectuer le suivi administratif des salariés : contrat d’embauche, paie, congés, arrêt de maladie, demande de formation, etc.

Définir et animer la politique marketing (dont e-marketing)


Activités de pilotage et management :

  • Analyser le marché et le comportement des clients- consommateurs de l’offre touristique
  • Piloter la mise en place d’un système de veille sur l’offre et la demande touristique, en utilisant notamment les outils TIC (captation des flux d’information, inscription dans les réseaux sociaux, mesures d’audience, etc.)
  • Commander et suivre la réalisation des études de marché sur l’offre et la demande touristiques
  • Segmenter l’offre touristique proposée en fonction des différents types de clientèle

Activités opérationnelles :

  • Concevoir le plan de marketing mix
  • Cconcevoir ou participer à la conception du produit touristique (Product)
  • Définir la stratégie de prix (Price) ou proposer aux instances décisionnelles une stratégie de prix (ou participer à la définition) Définir la stratégie de distribution (Place) ou proposer aux instances décisionnelles une stratégie de distribution (ou participer à la définition)
  • Définir la stratégie de communication (Promotion) ou proposer aux instances décisionnelles une stratégie de  communication (ou participer à la définition)
  • Intégrer les TIC dans la conception de la présentation de l’offre touristique au client.

Elaborer des appels d’offres ou répondre aux appels d’offres


Elaborer des appels d’offres

  • A partir d’une identification des besoins propres, élaborer le cahier des charges de la demande, en tenant compte, s’il y a lieu, des règles de marché public
  • Assurer le traitement administratif des appels d’offres en respectant les procédures en vigueur
  • Dépouiller et analyser les réponses à un appel d’offre, en tenant compte, s’il y a lieu, des règles de marché public
  • Suivre les évolutions du droit des marchés publics

Répondre aux appels d’offres

  • Etablir une veille des appels d’offre et une veille des meilleures pratiques du marché
  • Comprendre et analyser les attentes du client ou du sous-traitant
  • Coordonner les différents services impliqués dans les réponses (commerciaux, marketing, service, qualité)
  • Préparer la documentation d’appels d’offres (cahier des charges, questionnaires, méthodologie d’évaluation), en tenant compte s’il y a lieu, des règles de marché public
  • Mettre en place des tableaux de bords liés aux activités d’élaboration et de réponse aux appels d’offres (gestion des plannings d’envoi et de réception, contrôle des délais des réponses, etc.)
  • Analyser les résultats (suites favorables/défavorables) aux réponses d’appels d’offres

Gérer et développer les différentes situations de la relation client (face à face, en ligne, …)


Activités opérationnelles

  • Accueillir les clients, comprendre et recueillir leurs attentes, pour  leur proposer le produit touristique correspondant à leurs besoins
  • Vendre les prestations et produits attendus par les clients
  • Conseiller les clients
  • Proposer l’offre touristique disponible aux clients, en s’appuyant sur une connaissance globale de l’offre 
  • Répondre rapidement aux questions et aux attentes des clients quel que soit le mode de communication : face à face, téléphone, mail, etc. 
  • Communiquer avec les clients, notamment en mobilisant si nécessaire différentes langues
  • Réaliser des activités de service après-vente, en tenant compte de la réglementation en vigueur (assurance, droit des contrats, etc.)
  • Contribuer à la gestion et au suivi de la satisfaction client, mesurer la satisfaction client, proposer des axes d’amélioration de la satisfaction client

Concevoir les outils web de la politique commerciale


Pilotage et management des activités :

Fonction de maitrise d’ouvrage :

  • Exprimer les besoins fonctionnels (services attendus) des utilisateurs
  • Piloter les projets web en collaboration avec des équipes


Activités opérationnelles

Fonction de maîtrise d’œuvre :

  • Intégrer les nouveaux outils web dans le marketing et la commercialisation (e-tourisme, m-tourisme, …), en s’appuyant sur une bonne connaissance de ces outils et de leur potentiel, lors de la conception  d’actions commerciales
  • Intégrer la problématique d’évaluation des résultats et la performance des outils web dans la politique commerciale, lors de la conception de celles-ci

Développer et favoriser des partenariats avec des acteurs privés et publics du territoire voir mener des actions de lobbying (actions d’influence)


Activités de pilotage et de management :

  • Identifier l’opportunité et la faisabilité de partenariats publics / privés, démarcher les acteurs publics / privés
  • Concevoir des partenariats tant sur le plan du contenu que sur les aspects juridiques et financiers : évaluation des enjeux, négociation avec les acteurs,  élaboration des termes du partenariat, rédaction, validation et signature de conventions de partenariat

Activités opérationnelles :

  • Participer aux événements majeurs organisés par les institutions locales sur le territoire
  • Développer des partenariats commerciaux avec les acteurs locaux du secteur du tourisme
  • Développer des partenariats avec les institutions publiques du territoire
  • Evaluer les réalisations, les effets et la performance des partenariats construits
  • Construire et mettre en œuvre une veille des opportunités de partenariats

Intégrer dans la conduite des projets et chantiers les enjeux de développement durable


Activités  liées aux enjeux économiques et sociaux :

  • Mesurer l’effectivité des retombées économiques locales
  • Mettre en œuvre des dispositifs ou des démarches visant au maintien et au développement  de l’emploi touristique local
  • S’assurer, dans le contenu des prestations touristiques proposées, du respect de l’authenticité culturelle des communautés d’accueil (lutte contre «l'esclavage moderne", lutte contre la folklorisation des cultures, etc.)
  • S’informer sur les évolutions  législatives, réglementaires, en matière de normes environnementales et sociales (diversité, handicap, etc.)
  • S’informer sur les « bonnes pratiques »

Activités liées aux enjeux environnementaux :

  • Mesurer l’impact  des activités touristiques sur l’environnement et proposer des dispositifs permettant d’en limiter les effets négatifs
  • Iintégrer l’environnement dans la conception et la gestion de l’offre touristique (principes d’éco-conception et d’éco-gestion)

Activités transversales (économiques, sociales et environnementales) :

  • Mettre en place un système de veille d’information sur les dispositifs de certification et de labellisation
  • Mettre en œuvre les démarches visant à engager la structure dans des programmes de certification et de labellisation
  • Mettre en place un système de management environnemental (intégrer la prise en compte de l’environnement dans la gestion et le management de l’entreprise)

S’assurer du respect des normes en matière de sécurité et sûreté


Activités de pilotage et management :

  • S’assurer du respect des règles liées aux structures recevant du public
  • Faire respecter les règles d’hygiène et de sécurité
  • Faire appliquer les procédures d’alerte sécurité appropriées en cas de besoin
  • S'’assurer de la bonne formation, qualification et habilitation des salariés en charge de l’activité touristique
  • S’assurer du bon fonctionnement des équipements et du matériel
  • Mettre en œuvre les démarches visant à engager la structure dans des programmes de certification et de labellisation  en intégrant la législation en vigueur (règle de sécurité, de sûreté, et)
  • S’informer sur les évolutions législatives et réglementaires  en matière de normes de sécurité et de sureté